30 16/12/2022
Partage

GARD

Bières éphémères d'un brasseur prometteur 

Artisanal Alès Ale, de là vient la marque La Triple A, lancée il y a moins de deux ans, par Joffrey Jaschke, du côté d'Alès. Nouvellement installé à Ribaute-les-Tavernes, il jongle entre les grands classiques et les créations de son cru, vieillis en barriques à rhum ou à whisky, et s'apprête à investir les rayons de la grande distribution locale.

Triple A bière brasserie artisanale Gard Miam Alès

© Crédit photo : PhD

Ça brassait sévère au stand de La Triple A. Et pas de l'air. Au salon de la gastronomie et des produits du terroir, le Miam, à Alès, le 18 novembre, Joffrey Jaschke entamait un week-end chargé, le bras arrimé à la tireuse. Le sens de l'humour et de la formule du néo-brasseur, qui vient de transférer sa brasserie à Ribaute-les-Tavernes depuis le mois d'août, n'ont pas détourné son flair pour les affaires. Mûri en 2019, son projet brassicole artisanal a failli être étouffé dans l'œuf, alors qu'il sollicitait les banquiers au printemps 2020, période où les portefeuilles et les portes des établissements venaient de fermer les vannes. "Je suis un champion du timing !", blague Joffrey. 

Entre sa gamme de références permanentes et les bières éphémères laissant libre cours à son inspiration débordante, le jeune quarantenaire guette les aspirations et les attentes des visiteurs du salon. "Si les particuliers se montrent intéressés, je pars sur la bouteille, si ce sont les bars, ce seront des cuves." Car les bières artisanales et éco-responsables de La Triple A, déclinées en une dizaine de créations, au gré des saisons, allient acidité et parfums fruités. Qu'elles soient plutôt classiques, ou élaborées selon l'humeur et l'envie du brasseur,  toutes sont vieillies dans des barriques à spiritueux. En moins de deux ans, ce natif de l'Oise, qui a fait ses armes aux bars du camping familial gardois et entamé sa reconversion "un peu par hasard", s'est vite mué en artisan entrepreneur qui ne perd pas le Ch'nord.  

Camping, brasserie

Avant de brasser à domicile, Joffrey Jaschke s'occupait des deux bars des restaurants du camping de ses parents, aux Fumades, pour ensuite gérer l'endroit lui-même. Pendant 17 ans, cet ancien résident calaisien s'est frotté aux bons produits et a forgé son expérience du service. Mais la perspective de dégâts irréversibles d'une tempête, un été, lui a fait réaliser que son avenir n'était peut-être pas derrière le bar, mais bien en amont du zinc. "J'ai pris conscience qu'on pouvait avoir un mort sur le site, très vite. Et puis c'est pas une vie, 24 h sur 24, 7 jours sur 7", sans compter la concurrence exponentielle entre groupes, ni la flambée des cotisations d'assurance, "multipliées par 4, 5 ou 6 !" Après les avoir servies au comptoir, Joffrey n'a plus voulu prendre les bières à la légère. "À presque 40 ans, il fallait trouver quelque chose de sérieux", estime-t-il. Guidé par le besoin de se frotter à un nouveau défi, et inspiré par un cousin de son épouse reconverti en brasseur amateur, il a démarré son activité en solo. Épaulé pour la saison et le salon par Marie, en alternance, Joffrey n'a pas encore de quoi se dégager un revenu, mais en quittant son petit local de 40 m2, le brasseur a déjà changé d'envergure.  

Mémoires de barriques

Depuis mars 2021, les gammes de La Triple A, d'abord brassées à domicile, ont séduit en vente directe et quelques cavistes démarchés çà et là, entre Alès, Anduze et Nîmes, jusqu'à Montpellier. Avec sept références permanentes (Pale Ale, IPA) et les "recettes uniques" éphémères, plus libres et créatives, la brasserie veut innover et surprendre. Une sour (acide) mangue coco, une autre à la purée de framboise et au citron vert, ou une noire à l'avoine et à la noix de coco (une stout à base de grains hautement torréfiés), toutes sont travaillées en barriques de spiritueux, pendant six mois. Récupérés directement auprès d'une tonnellerie de Cognac, les fûts de 220 litres laissent leur empreinte de rhum et de whisky pour obtenir un vieillissement bien particulier, chaque bière disposant de son contenant propre. Une "valeur ajoutée" indéniable selon Joffrey, qui compte sur ce précieux "échange d'alcool", sous réserve de goûter, "à quatre mois et demi", pour suivre l'évolution du produit. "La barrique, c'est une mémoire", vante le brasseur, qui songe à dégoter des vieilles barriques dévolues au whisky cévenol, soucieux de privilégier le circuit court. Il est d'ailleurs en pourparlers avec la distillerie des Camisards (Les Salles du Gardon).

Nouvelle marque

Malgré l'essor des brasseurs artisanaux en région, Joffrey Jaschke ne voit pas d'un mauvais œil l'appétence des micro-brasseries pour un marché en plein développement. "Nous sommes en concurrence avec les industriels, pas entre brasseurs artisanaux", précise-t-il, "92 % du marché est détenu par les industriels, donc nous avons de la marge", rassuré que les consommateurs "redécouvrent le goût" de la bière non standardisée.

S'il privilégie le malt artisanal, bio, les variétés américaines ou néo-zélandaises de houblon, "plus expressives", restent une référence pour cette culture très coûteuse. Avec la Klam, une nouvelle gamme de quatre bières (blonde, blanche, IPA, ambrée), complétée par une triple sour aux fruits rouges et une noire, Joffrey attaque le circuit de la grande distribution, désormais plus armé en volumes et en capacité. Se fixant une production de 1 000 hl/an d'ici 24 mois "maximum", des discussions sont déjà avancées avec des enseignes locales, comme le Leclerc d'Alès.

Lui qui se voyait prendre sa retraite à 50 ans aura encore sans doute de quoi brasser, et cotiser, pour laisser sa marque et déposer son empreinte dans les barriques à vieillir et les gosiers à rafraîchir. 

Philippe Douteau •

Les CHIFFRES clés-

Activité démarrée en mars 2021 

Une dizaine de bières artisanales : 7 références permanentes, des éphémères et 4 nouvelles destinées à la grande distribution, sous la marque Klam

Vieillissement en barri- ques de spiritueux de 220 litres 

2 médailles d'or au con- cours Gard Gourmand : la Ceven'Ale pimentée des Cévennes (2022) et la Noug'Ale au miel de châtaigne (2023)

1 000 hl produits par an d'ici 24 mois 

Philippe Douteau •

Sur le même thême

Var 09/09/2022

La Seyne

La Cig' se fait mousser à L...

Un an après sa création, la brasserie artisanale seynoise La Cig' vient de remporter plusieurs médailles, lors du World Beer Awards de Londres. Des trophées qui r...
Var 18/11/2022

Rians

Avec Château Vignelaure, le...

Dans un paysage viticole provençal presque exclusivement dédié au vin rosé, Château Vignelaure fait figure d'exception : depuis 50 ans, le domaine est d'abord rép...
Aude 06/01/2023

Aude

Thor Huisman, génération 2.0

Né aux Pays-Bas à Utrecht, Thor Huisman est arrivé à Saissac à l'âge de 8 ans. En 2019, il a installé son élevage de porcs plein air, 'Le Porc de Thor', sur la fe...

ICI
Votre encart
publicitaire !

Tél. : 04 67 07 03 73

Annonces légales

Publiez facilement vos annonces légales dans toute la France.

Grâce à notre réseau de journaux partenaires.

Attestation immédiate, service 24h/24, 7 jours/7

Derniers tweets

23/09/2022
📫Votre @EPVarois arrive! A la une : échanges autour des filets anti-insectes contre la mouche de l'olive avec le groupe #DEPHY en oléiculture du Var 🫒 ; l'hyperoxygénation des rosés à l'essai au Centre du Rosé ; vin d'ici, à la découverte du "Pur Castets"🍷de La Grand' Vigne https://t.co/qaIhjDDTAb
https://t.co/qaIhjDDTAb
06/10/2022
Dans votre nouveau numéro @AgriProv 🗞au programme notre numéro spécial #Medagri 🚜 le projet de loi sur les #énergiesrenouvelables🌞, la 7e édition de la soirée de l’élevage 🐃🐑à Arles et un retour sur la rentrée scolaire 🎒pour les lycées agricoles...Bonne lecture à tous ! https://t.co/zU1hyXg40x
https://t.co/zU1hyXg40x
06/10/2022
🍷 Présentation de la gamme ‘Patience’, du syndicat #AOP #Picpoul de Pinet, issue de cuvées haut de gamme dédiées aux cavistes & aux restaurants de #Montpellier. Sélections parcellaires, élevage d’au moins 6 mois, sans notes de bois. Accord mets et vins au #Folia @ChatFlaugergues https://t.co/NAol7n6pyW
https://t.co/NAol7n6pyW

Abonnez-vous à nos hebdos

Chaque semaine, retrouvez toute l'actualité de votre département, des infos techniques et pratiques pour vous accompagner au quotidien...

Découvrez toutes nos formules

Dernières actualités

Newsletters

Inscrivez-vous GRATUITEMENT à nos newsletters pour ne rien rater de notre actualité !

S'abonner

Gardons le contact

Twitter : suivez toute l'actualité agricole utile du moment, réagissez
Facebook : partagez encore plus de posts sur l'actualité agricole de votre territoire
Instagram : suivez nos bons plans et partagez nos galeries de photos
Likedin : élargissez votre réseau professionnel
Youtube : vidéos, interviews, DIY...