83 06/06/2022
Partage

Domaine du Moulin : un savoir-faire et un état d’esprit cultivés par la jeune génération

Chez les Simondi, à Hyères, le travail de la terre et la valorisation des produits locaux sont des savoir-faire qui se transmettent avec passion. Depuis cinq ans, Valentine reprend progressivement les rênes de l’exploitation maraîchère familiale, dans le sillon de ses aînés.

Valentine Simondi Domaine du Moulin. © G. Lantes

À Hyères, le Domaine du Moulin est une institution de l’agriculture locale. Les figuiers de 60 ans, que l’on aperçoit depuis le magasin aménagé sur place, témoignent de l’ancrage de la famille Simondi au terroir.

L’exploitation a été créée par le grand-père de Valentine, puis reprise par son père, Bernard. À l’avant-garde, c’est lui qui y développe la vente à la ferme il y a plus de 30 ans déjà. “Il a commencé en 1988 avec une planche et un parasol sur le bord de la route, et la société commerciale a été créée en 1992”, raconte celle qui reprend désormais le flambeau familial. À ses côtés, elle fait ses premiers pas dans le métier.

Reprise progressive

J’ai toujours su que je prendrai la relève un jour”, confie Valentine. “Travailler dehors, être son propre patron, c’est une chance. Il y a énormément à faire, mais le fait d’être à la fois sur la production et la vente, c’est très plaisant. On contrôle tout du début à la fin, on a le retour direct des clients. C’est une vraie satisfaction”, apprécie-t-elle.

Très tôt, elle met la main à la terre, fait les saisons, se forme sur le terrain à la partie agricole. En parallèle, après un bac général en sciences économiques, elle enchaîne avec deux ans de DUT en gestion, puis une année de licence en management. “Ce sont des aspects importants de l’activité aujourd’hui, et c’est bien d’y être formé”, souligne-t-elle.

Elle intègre ensuite l’entreprise familiale en tant que salariée, continue à se former aux différents postes, et prend progressivement davantage de responsabilités, confortée par la confiance et la bienveillance paternelles. “J’ai le gros avantage d’avancer dans la continuité. Je ne me suis pas retrouvée lâchée dans la nature comme d’autres, à devoir trouver du foncier et tout construire. Je suis accompagnée, et les choses se font au fur et à mesure. Après, cela reste beaucoup de travail, je n’ai pas le temps de m’ennuyer”, expose la jeune agricultrice.

À bientôt 27 ans, Valentine Simondi est à présent co-gérante du Domaine du Moulin. La tête sur les épaules et les pieds bien ancrés dans le sol, elle manage une équipe d’une douzaine de salariés permanents à l’année, et quasiment autant de saisonniers en été ; s’occupe des tâches administratives ; supervise les cultures et la commercialisation. Son quotidien se partage entre les champs, le bureau et le magasin de vente directe.

Une dynamique locale forte

L’exploitation compte 22 hectares de plein champ et de serres non chauffées, où sont cultivées pas moins de 130 variétés de 39 espèces de fruits et légumes, dont des figues en AOP Figue de Solliès. La moitié des surfaces est conduite en agriculture biologique. L’ensemble de la production est vendu sur place. Déjà très diversifiée, l’offre de l’exploitation est complétée par des produits locaux et régionaux, provenant de partenaires en proximité. Depuis quelques années, le domaine a aussi développé une gamme de produits transformés (ratatouille, soupes, confitures...), préparés non loin de là par une entreprise de Solliès, uniquement avec les légumes et les fruits de la famille Simondi. Une autre façon de valoriser le travail réalisé en circuit court.

Dans la même optique, le Domaine du Moulin s’attache à remettre en culture des variétés maraîchères endémiques anciennes, comme le poivron sucette de Hyères, ou la tomate de Callas. “On essaie toujours de retrouver des variétés anciennes oubliées, que l’on fait découvrir ou redécouvrir. Le poivron sucette de Hyères, par exemple, avait disparu et on a pu le retrouver grâce au réseau Eudélice.”L’entreprise innove aussi chaque année avec de nouvelles cultures, comme récemment avec des cacahuètes. “On a un jeune chef de culture qui vient du Sénégal, et c’est avec lui que l’on a eu l’idée d’en planter, l’an dernier. Cela a bien marché. Du coup, on renouvelle l’expérience cette année, avec plus de surfaces et en améliorant le système de culture par rapport à nos conditions de production”, explique Valentine Simondi.

Pour l’agricultrice, il est essentiel “de rester dynamique. On a plein d’idées et les projets nous font avancer. Il faut rester en mouvement, ne pas s’endormir, être avant-gardiste. C’est important d’être à l’écoute de nos clients et de savoir leur proposer de nouvelles choses”, défend-elle.

Le sens du collectif en héritage

Héritière d’un savoir-faire autant que d’un état d’esprit, la jeune femme cultive aussi le sens de l’engagement collectif. “C’est aussi de famille”, lance-t-elle. Son père, ancien élu de la Chambre d’agriculture du Var, l’a d’ailleurs accompagnée à ses premières réunions syndicales. Très vite, elle s’implique dans les rangs des Jeunes agriculteurs du Var. Actuellement vice-présidente du syndicat départemental – dont elle a aussi été secrétaire générale –, elle y trouve une ouverture d’esprit constructive. “C’est hyper important de ne pas rester isolé dans son coin. Avec JA, on reste en éveil sur toutes les évolutions de notre métier, on apprend beaucoup, on rencontre des gens d’horizons différents. C’est très enrichissant”, explique-t-elle. Avant de poursuivre : “Et puis, que ce soit au niveau local ou national, au sein du réseau, on se soutient, on est capable de faire entendre la voix du collectif et de se défendre. C’est une super bonne école de la vie”, résume-t-elle.

Gabrielle Lantes

Sur le même thême

Var 28/09/2021

Une récolte compliquée pour...

Entamée le 1er septembre, la récolte de la violette AOP Solliès devrait se poursuivre jusque mi-novembre. Déjà, le Syndicat de défense de l’appellation table sur...
Bouches-du-Rhône 13/07/2021

Tomate d’industrie : pas en...

La campagne 2019 laissait espérer au secteur une reprise de la production française de tomates de transformation. Mais c’est un nouveau net recul des volumes livr...
13/01/2023

Tomate

En France, des raisons d'y...

Chaque année, le semencier Syngenta organise une réunion technique orientée sur la tomate. Hormis la présentation de ses nouvelles gammes, un point sur les évolut...

ICI
Votre encart
publicitaire !

Tél. : 04 67 07 03 73

Annonces légales

Publiez facilement vos annonces légales dans toute la France.

Grâce à notre réseau de journaux partenaires.

Attestation immédiate, service 24h/24, 7 jours/7

Derniers tweets

23/09/2022
📫Votre @EPVarois arrive! A la une : échanges autour des filets anti-insectes contre la mouche de l'olive avec le groupe #DEPHY en oléiculture du Var 🫒 ; l'hyperoxygénation des rosés à l'essai au Centre du Rosé ; vin d'ici, à la découverte du "Pur Castets"🍷de La Grand' Vigne https://t.co/qaIhjDDTAb
https://t.co/qaIhjDDTAb
06/10/2022
Dans votre nouveau numéro @AgriProv 🗞au programme notre numéro spécial #Medagri 🚜 le projet de loi sur les #énergiesrenouvelables🌞, la 7e édition de la soirée de l’élevage 🐃🐑à Arles et un retour sur la rentrée scolaire 🎒pour les lycées agricoles...Bonne lecture à tous ! https://t.co/zU1hyXg40x
https://t.co/zU1hyXg40x
06/10/2022
🍷 Présentation de la gamme ‘Patience’, du syndicat #AOP #Picpoul de Pinet, issue de cuvées haut de gamme dédiées aux cavistes & aux restaurants de #Montpellier. Sélections parcellaires, élevage d’au moins 6 mois, sans notes de bois. Accord mets et vins au #Folia @ChatFlaugergues https://t.co/NAol7n6pyW
https://t.co/NAol7n6pyW

Abonnez-vous à nos hebdos

Chaque semaine, retrouvez toute l'actualité de votre département, des infos techniques et pratiques pour vous accompagner au quotidien...

Découvrez toutes nos formules

Dernières actualités

Newsletters

Inscrivez-vous GRATUITEMENT à nos newsletters pour ne rien rater de notre actualité !

S'abonner

Gardons le contact

Twitter : suivez toute l'actualité agricole utile du moment, réagissez
Facebook : partagez encore plus de posts sur l'actualité agricole de votre territoire
Instagram : suivez nos bons plans et partagez nos galeries de photos
Likedin : élargissez votre réseau professionnel
Youtube : vidéos, interviews, DIY...