11, 30, 34 20/07/2021
Partage

Encourager les installations dans le Gard

À l’issue d’une session et d’une table ronde consacrée au foncier et au maintien des activités agricoles pérennes, la Chambre d’agriculture du Gard a remis trois trophées à des jeunes nouvellement installés.

Le 6 juillet, Magali Saumade, présidente de la Chambre d’agriculture du Gard, remettait trois trophées à des jeunes récemment installés et accompagnés, grâce au PAI et au dispositif RDI. Avec le vigneron Julien Sefraoui (Vauvert). © Ph. Douteau

Après un bilan sur les actions conduites par les services de la Chambre d’agriculture, à l’encontre notamment des exploitations sinistrées par les dégâts climatiques, la session du 6 juillet a fait la part belle à la maîtrise du foncier, capitale pour aider des jeunes à s’installer et à faire perdurer leurs structures. Invitée à participer à la réunion, la préfète Marie-Françoise Lecaillon a salué la démarche d’accompagnement de la Chambre, via le pôle ‘installation’, “sur des concepts différents de ce que l’on a connu précédemment”. Une démarche qui, selon elle, “réjouit” les élus locaux de voir des jeunes agriculteurs investir le territoire. 

Mise en contact entre retraités et repreneurs 

Chaque année, le Point accueil installation (PAI) gère en moyenne 500 candidatures dans le Gard, aboutissant au traitement de “45 dossiers d’installation avec la DJA (Dotation jeunes agriculteurs) et l’accompagnement d’une quinzaine hors DJA par an, jusqu’au business plan”, déclare Hubert Raynaud. Le responsable du pôle ‘installation’ à la Chambre d’agriculture gère le suivi de “200 personnes par an, pour 90 installations” soutenues par le service. 

Par le biais du RDI (Répertoire départemental à l’installation), le lien entre exploitants sur le point de mettre un terme à leur activité et des jeunes repreneurs peut assurer une installation mieux encadrée. “Dix-huit mois avant un départ en retraite, les agriculteurs sont invités à contacter la Chambre en l’absence de repreneurs”, explique Hubert Raynaud. Du conseil à de l’accompagnement personnalisé, l’outil national, décliné dans chaque département, est un atout pour les jeunes souhaitant se rapprocher de cédants en quête de successeurs. Cette année, trois installations ont été rendues possibles grâce au RDI, qui a permis de trouver un foncier adéquat, sur une vingtaine d’offres proposées. 

Petites et moyennes surfaces pour grands espoirs 

Ingénieur nucléaire reconverti dans le commerce avant de passer un BTS viti-œnologie, Julien Sefraoui a fait de sa “passion pour le vin”, une réalité rendue possible “grâce au RDI”. Installé en AB sur 8 hectares en zone des Sables, depuis janvier 2021 à Vauvert, le jeune vigneron veut “produire un grand vin blanc du Sud de la France”. Pour mener à bien son ambitieux projet, il a planté du macabeu et du carignan blanc en vue de son millésime 2022.

Par un accompagnement technique individuel, Aurélien Dufresne a posé ses valises côté garrigues, à Combas, grâce à un fermage sur les vignes d’un viticulteur coopérateur. Suivant ses origines viticoles, Aurélien s’est pourtant installé hors cadre familial depuis deux ans, sur 20 ha. “Je l’ai connu tout petit”, a lancé la présidente de la Chambre d’agriculture, Magali Saumade, en lui remettant son prix. 

D’abord cotisant solidaire, Vincent Griveau-Sellier est “monté en puissance progressivement en valorisant le circuit court”, l’a félicité Hubert Raynaud. Ce géographe, arrivé à Congénies après une carrière à La Réunion, a investi seul des friches, mais s’est appuyé sur l’expertise de la Chambre et le parcours Jeune agriculteur. Sur 3 ha en plein champ et 800 m2 de serres, le maraîcher produit plusieurs tonnes de légumes, épaulé par son épouse, qui s’est lancée cette année dans l’élevage de poules pondeuses et de vente d’œufs. “C’est une bonne synergie”, estime l’agriculteur, pour qui les 100 000 œufs vendus restent “toujours une sécurité” en cas de coups durs, malgré “la concurrence étrangère et locale”. Vincent a alerté sur les besoins en eau, et surtout sur l’indispensable aide aux “petits plutôt qu’aux gros qui peuvent saturer le marché”, sans compter les difficultés à s’étoffer. “Je travaille depuis quatre ans sous un barnum, mais on ne peut pas développer nos outils, comme des petits hangars. On nous bloque.”  

Message passé, visiblement. “C’est vrai que les permis de construire sont un frein aujourd’hui”, a reconnu Magali Saumade, qui n’a pas manqué d’encourager les trois jeunes agriculteurs. “Longue vie sur vos exploitations !”

Philippe Douteau

 

Sur le même thême

Aude, Gard, Hérault 15/06/2021

CIVL : l'ère de l'instinct...

Dorénavant, c’est derrière la bannière de l’instinct que va se ranger l’identité de communication du CIVL. Après deux années de travail et de concertation, les vi...
Aude, Gard, Hérault 04/02/2020

Aude : premier bilan après...

Avec les fortes précipitations enregistrées les 22 et 23 janvier, à cause de la tempête Gloria, les cours d’eau audois sont sortis de leur lit. Si aucun mort n’es...
Aude, Gard, Hérault 26/10/2021

La tournée du GAT est repar...

Le Groupe d’action territoriale (GAT) de la Chambre d’agriculture de l’Hérault est de retour en ce début d’automne. En allant à la rencontre des exploitants du te...

ICI
Votre encart
publicitaire !

Tél. : 04 67 07 03 73

Annonces légales

Publiez facilement vos annonces légales dans toute la France.

Grâce à notre réseau de journaux partenaires.

Attestation immédiate, service 24h/24, 7 jours/7

Derniers tweets

23/09/2022
📫Votre @EPVarois arrive! A la une : échanges autour des filets anti-insectes contre la mouche de l'olive avec le groupe #DEPHY en oléiculture du Var 🫒 ; l'hyperoxygénation des rosés à l'essai au Centre du Rosé ; vin d'ici, à la découverte du "Pur Castets"🍷de La Grand' Vigne https://t.co/qaIhjDDTAb
https://t.co/qaIhjDDTAb
06/10/2022
Dans votre nouveau numéro @AgriProv 🗞au programme notre numéro spécial #Medagri 🚜 le projet de loi sur les #énergiesrenouvelables🌞, la 7e édition de la soirée de l’élevage 🐃🐑à Arles et un retour sur la rentrée scolaire 🎒pour les lycées agricoles...Bonne lecture à tous ! https://t.co/zU1hyXg40x
https://t.co/zU1hyXg40x
06/10/2022
🍷 Présentation de la gamme ‘Patience’, du syndicat #AOP #Picpoul de Pinet, issue de cuvées haut de gamme dédiées aux cavistes & aux restaurants de #Montpellier. Sélections parcellaires, élevage d’au moins 6 mois, sans notes de bois. Accord mets et vins au #Folia @ChatFlaugergues https://t.co/NAol7n6pyW
https://t.co/NAol7n6pyW

Abonnez-vous à nos hebdos

Chaque semaine, retrouvez toute l'actualité de votre département, des infos techniques et pratiques pour vous accompagner au quotidien...

Découvrez toutes nos formules

Dernières actualités

Newsletters

Inscrivez-vous GRATUITEMENT à nos newsletters pour ne rien rater de notre actualité !

S'abonner

Gardons le contact

Twitter : suivez toute l'actualité agricole utile du moment, réagissez
Facebook : partagez encore plus de posts sur l'actualité agricole de votre territoire
Instagram : suivez nos bons plans et partagez nos galeries de photos
Likedin : élargissez votre réseau professionnel
Youtube : vidéos, interviews, DIY...