11, 30, 34 15/02/2022
Partage

Gard : L'eau, pas à tout prix

Après une première réunion en octobre 2021, un second Comité départemental de l'eau co-présidé par la préfète du Gard et le Conseil départemental s'est tenu le 4 février. En conviant les acteurs engagés dans les projets visant à améliorer la gestion quantitative et qualitative de l'eau pour les usages agricoles, la préfecture a souhaité évaluer les besoins et les possibilités selon les territoires.

Les extensions du réseau BRL sont possibles, mais pas réalisables sur toutes les zones. À la bambouseraie d'Anduze, 6 Mm3 sont économisés par an, grâce au système de forage. © Ph. Douteau

Si le Gard n'est pas considéré comme un département aride, il n'en demeure pas moins que certains bassins restent en déficit hydrique quantitatif. En cours ou déjà réalisés, les travaux de réseaux de stockage, les extensions du réseau BRL ou les projets collectifs de prélèvement de la ressource ne manquent pas, même si les initiatives se heurtent aux coûts élevés du financement d'études et à la lourdeur administrative des dossiers. 

24 Mm3 d'eau économisés 

Parmi les intervenants invités par la préfète du Gard, Marie-Françoise Lecaillon, la Chambre d'agriculture a fait valoir les économies en eau réalisées ces dernières années, grâce aux actions menées avec l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée-Corse via l'accord cadre signé entre les deux structures. Cette collaboration pluriannuelle a permis de réaliser "24 Mm3 d'économies chaque année", souligne Philippe Cavalier, élu à la Chambre en charge du dossier 'eau'. 

Élaborés en accord avec les objectifs d'adaptation au changement climatique et à la préservation de la ressource par un pilotage de l'irrigation raisonné, les travaux de bassines de modernisation ou de substitution pouvant être financés par l'Agence de l'eau RMC, ont ainsi été présentés lors de ce Comité départemental. Parmi eux, ceux du bassin versant de l'Hérault, consistant en l'installation de bassines pour les oignons doux, soit "plus de 115 000 méconomisés". Six projets de bassins de stockage, de 1 500 men moyenne, sont en cours sur ce secteur. La durée d'interdiction d'alimentation de ces bassins, initialement de deux mois et demi, a été élargie à 15 jours supplémentaires, du 15 juin au 30 septembre, ce qui nécessitera des stockages de volumes plus importants.

Sur le bassin Gardon, 15 Mm3 d'eau ont déjà été économisés, alors que sur le bassin versant du Rhône, le projet d'irrigation de l'ASA IT3C (Irrigation du terroir des trois Châteaux) devrait concerner 400 hectares, par un prélèvement direct dans le Rhône. 

Philippe Cavalier en a profité pour alerter sur les freins pouvant ralentir les projets structurants. "J'ai mis l'accent sur le financement des études, dont le montant peut s'élever à 2 M€ pour réaliser quatre études pour le Gardon", comprenant notamment le coût de la recherche sur le fonctionnement des masses d'eau. Par ailleurs, l'élu a insisté sur le fait que le prochain Plan de gestion de la ressource en eau (PGRE) "pouvait financer les travaux de réseaux de stockage sur les bassins en déficits quantitatifs, en période d'étiage". 

Extensions et projets d'étude 

Sur certains secteurs, des extensions de périmètre du réseau BRL ont déjà pu bénéficier à des viticulteurs et producteurs pour pallier des potentiels moindres de desserte en eau. Dans le nord sommiérois, 1 000 ha sont aujourd'hui couverts depuis 2020, et un projet d'étude est en cours sur la partie ouest du territoire (Sardan, Brouzet-lès-Quissac, Corconne), sur 660 ha. À Générac, le projet 'Collines des Costières' de compteurs individuels concernerait quelque 600 ha, entre Vauvert, Beauvoisin et Saint-Gilles, pour la vigne et l'arboriculture.  

Hors extension BRL, la création de l'ASA IT3C devrait conduire à un réseau opérationnel en 2023, selon un débit de 1 m3/h/ha par borne. "Déjà 10 km de réseau enterré de goutte-à-goutte ont été installés sur les 18 km prévus, par le biais d'un prélèvement direct dans le Rhône", indique Muriel Leroux, conseillère en gestion de la ressource en eau à la Chambre d'agriculture. L'option du forage initialement prévue a été écartée en raison d'un débit insuffisant.  

Du côté des Côtes du Rhône, le projet d'irrigation initié par les syndicats d'appellation de Chusclan, Laudun, Lirac, Tavel, Côtes du Rhône Villages Saint-Gervais et Villages Signargues, avec le syndicat des Vignerons des Côtes du Rhône, se poursuit. 21 communes sont pour l'heure concernées, pour plus de 350 exploitations couvrant environ 8 500 ha potentiels. La phase de recensement est achevée. 

Pour faire suite à ces deux comités, la préfète du Gard a décidé de mettre en place un Comité opérationnel où chaque dossier sera analysé et évalué au regard des aspects techniques, juridiques et financiers, afin de faciliter la mise en place des projets et, éventuellement, "d'optimiser leur financement", annonce Philippe Cavalier. 

Philippe Douteau

Sur le même thême

Var 19/11/2021

Fleur coupée : des projets...

De l’accompagnement des entreprises à l’animation de projets collectifs, le groupement de producteurs de fleurs coupées Phila-Flor multiplie les actions au servic...
Aude, Aveyron, Gard, Haute-Garonne, Hérault, Pyrénées-Orientales 23/12/2022

Région Occitanie

Un budget offensif et consé...

Le 15 décembre dernier, les élus de la Région Occitanie étaient réunis en assemblée plénière pour voter le budget primitif de la collectivité pour 2023, qui s'élè...
Aude, Gard, Hérault 05/01/2021

Apiculteurs et agriculteurs...

Entre apiculteurs et agriculteurs, les connivences pourraient sembler évidentes. Contrairement à la vigne, la plupart des cultures requièrent en effet la présence...

ICI
Votre encart
publicitaire !

Tél. : 04 67 07 03 73

Annonces légales

Publiez facilement vos annonces légales dans toute la France.

Grâce à notre réseau de journaux partenaires.

Attestation immédiate, service 24h/24, 7 jours/7

Derniers tweets

23/09/2022
📫Votre @EPVarois arrive! A la une : échanges autour des filets anti-insectes contre la mouche de l'olive avec le groupe #DEPHY en oléiculture du Var 🫒 ; l'hyperoxygénation des rosés à l'essai au Centre du Rosé ; vin d'ici, à la découverte du "Pur Castets"🍷de La Grand' Vigne https://t.co/qaIhjDDTAb
https://t.co/qaIhjDDTAb
06/10/2022
Dans votre nouveau numéro @AgriProv 🗞au programme notre numéro spécial #Medagri 🚜 le projet de loi sur les #énergiesrenouvelables🌞, la 7e édition de la soirée de l’élevage 🐃🐑à Arles et un retour sur la rentrée scolaire 🎒pour les lycées agricoles...Bonne lecture à tous ! https://t.co/zU1hyXg40x
https://t.co/zU1hyXg40x
06/10/2022
🍷 Présentation de la gamme ‘Patience’, du syndicat #AOP #Picpoul de Pinet, issue de cuvées haut de gamme dédiées aux cavistes & aux restaurants de #Montpellier. Sélections parcellaires, élevage d’au moins 6 mois, sans notes de bois. Accord mets et vins au #Folia @ChatFlaugergues https://t.co/NAol7n6pyW
https://t.co/NAol7n6pyW

Abonnez-vous à nos hebdos

Chaque semaine, retrouvez toute l'actualité de votre département, des infos techniques et pratiques pour vous accompagner au quotidien...

Découvrez toutes nos formules

Dernières actualités

Newsletters

Inscrivez-vous GRATUITEMENT à nos newsletters pour ne rien rater de notre actualité !

S'abonner

Gardons le contact

Twitter : suivez toute l'actualité agricole utile du moment, réagissez
Facebook : partagez encore plus de posts sur l'actualité agricole de votre territoire
Instagram : suivez nos bons plans et partagez nos galeries de photos
Likedin : élargissez votre réseau professionnel
Youtube : vidéos, interviews, DIY...