13 24/09/2019
Partage

Prémices du riz : la filière veut “rizister” malgré le verrou désherbage

Rendez-vous incontournable de rentrée pour les producteurs de riz, les ‘Prémices du riz’ lancent la récolte, alors que les aléas climatiques se sont enchaînés cette année.

Chemin faisant jusqu’aux îlots des essais variétaux, les producteurs ont eu une piqure de rappel concernant les modalités de sélection et plus généralement, du programme de création variétale pour le riz de Camargue

C’est LE rendez-vous des riziculteurs de septembre. Les ‘Prémices du riz’, organisés par le Centre français du riz, Arvalis (CFR), la Région Sud et le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, sont un temps de respiration pour les producteurs, à quelques jours du début des récoltes. Et cette année, les nouvelles sont mi-figue, mi-raisin. Accueillis par Bertrand Mazel – président du Syndicat des riziculteurs de France et président de l’Union des riziculteurs européens – ils étaient on ne peut plus attentifs aux propos de Cyrille Thomas, ingénieur du Centre français du riz, quand ce dernier a ouvert la matinée technique par la présentation du premier bilan de campagne. “Contrastée”, c’est ainsi que l’on peut la résumer, expliquait-il. Après une première phase d’installation, de mai à juin, les conditions climatiques sont devenues extrêmement défavorables, “ce qui a entraîné des semis tardifs et des installations lentes. Les courbes de températures montrent un année plutôt basse, même si elle n’est pas non plus catastrophique”, tempère Cyrille Thomas, bien qu’elle se place néanmoins parmi les trois premières années les plus mauvaises enregistrées depuis 1991.

En plus de ces conditions difficiles, les riziculteurs ont également dû faire avec un épisode de mistral particulièrement marqué en mai, épisode qui a pénalisé les riz “déjà très mal ou peu implantés”. Ce mistral “a eu un gros impact sur la levée des plants, entraînant jusqu’à des arrachements de plantules, qui ont nécessité des ressemis.”

Mais ce n’était pas fini ! À partir de la seconde quinzaine de juin, des épisodes caniculaires ”exceptionnels en Camargue”, dépassant régulièrement les 40°C, ont ralenti le développement de la culture.

Des situations contrastées

Malgré tout, les densités moyennes de levée restent acceptables, avec 200?plants/m² en moyenne. “C’est correct”, mais c’est une moyenne obtenue à partir de valeurs très contrastées?: les semis jusqu’au 15 mai sont caractérisés par des densités comprises entre 100 et 150 plants/m², qui peuvent être insuffisantes quand les implantations sont hétérogènes. Quant aux semis plus tardifs, menés jusqu’à la fin juin, “une pratique qui tend à se généraliser”, on observe des densités bien supérieures à 200 plants/m². “Au final, la moyenne cache donc des situations très contrastées.”

Du côté du développement de la culture, l’année 2019 se caractérise par un cycle semi-épiaison “extrêmement allongé” par rapport aux cycles normaux pour les semis des 9-10 mai (voir tableau) : “Nous avons en moyenne un retard de 10 jours par rapport aux semis à épiaison standard. Et ce retard n’a pas été rattrapé par la suite sur les semis les plus tardifs, avec des épiaisons échelonnées jusqu’à fin août pour les variétés les plus tardives”.

Au final, c’est donc un début de campa­gne “très compliqué” auquel ont dû faire face les producteurs et la filière, “meilleur” par la suite. “Les cultures sont saines, même si l’on constate un retard notable pour certaines variétés. D’où l’importance de la période qui s’ouvre pour permettre le remplissage des grains. Nous avons besoin de quelques jours supplémentaires de chaleur avant que le potentiel ne soit définitivement fixé”, reconnaît Cyrille Thomas.

Enfin, la sécheresse a également compliqué la gestion hydrique des rizières. En effet, les débits du Rhône ont pu descendre à certains moments en-dessous de 1 000 m3/seconde, à partir de juillet. “C’était gérable, mais il fallait bien faire attention aux risques de remontées salines. Heureusement, le mistral – qui favorise en général ces remontées – n’a pas sévi à ce moment-là. Mais certains jours, nous avons été sur la tangente”, a conclu l’ingénieur du CFR.

Céline Zambujo

Sur le même thême

Aude, Gard, Hérault 16/01/2019

Apiculteurs recherchent rep...

Il n'y a pas qu'en vigne que la problématique de la transmission entre deux générations d'agriculteurs se pose. Patrick Genay et son épouse Odile Badet, apiculteu...
Aude, Gard, Hérault 03/12/2019

Quand la bière veut prendre...

Forts du nombre croissant d’implantation de brasseries artisanales en Occitanie ces dix dernières années, les acteurs concernés par cette filière brassicole en g...
Var 10/11/2020

Acte II du confinement en a...

Si les agriculteurs continuent de travailler, le reconfinement n’est pas neutre pour les entreprises du secteur. Pour l’horticulture en particulier, la situation...

ICI
Votre encart
publicitaire !

Tél. : 04 67 07 03 73

Annonces légales

Publiez facilement vos annonces légales dans toute la France.

Grâce à notre réseau de journaux partenaires.

Attestation immédiate, service 24h/24, 7 jours/7

Derniers tweets

23/09/2022
📫Votre @EPVarois arrive! A la une : échanges autour des filets anti-insectes contre la mouche de l'olive avec le groupe #DEPHY en oléiculture du Var 🫒 ; l'hyperoxygénation des rosés à l'essai au Centre du Rosé ; vin d'ici, à la découverte du "Pur Castets"🍷de La Grand' Vigne https://t.co/qaIhjDDTAb
https://t.co/qaIhjDDTAb
06/10/2022
Dans votre nouveau numéro @AgriProv 🗞au programme notre numéro spécial #Medagri 🚜 le projet de loi sur les #énergiesrenouvelables🌞, la 7e édition de la soirée de l’élevage 🐃🐑à Arles et un retour sur la rentrée scolaire 🎒pour les lycées agricoles...Bonne lecture à tous ! https://t.co/zU1hyXg40x
https://t.co/zU1hyXg40x
06/10/2022
🍷 Présentation de la gamme ‘Patience’, du syndicat #AOP #Picpoul de Pinet, issue de cuvées haut de gamme dédiées aux cavistes & aux restaurants de #Montpellier. Sélections parcellaires, élevage d’au moins 6 mois, sans notes de bois. Accord mets et vins au #Folia @ChatFlaugergues https://t.co/NAol7n6pyW
https://t.co/NAol7n6pyW

Abonnez-vous à nos hebdos

Chaque semaine, retrouvez toute l'actualité de votre département, des infos techniques et pratiques pour vous accompagner au quotidien...

Découvrez toutes nos formules

Dernières actualités

Newsletters

Inscrivez-vous GRATUITEMENT à nos newsletters pour ne rien rater de notre actualité !

S'abonner

Gardons le contact

Twitter : suivez toute l'actualité agricole utile du moment, réagissez
Facebook : partagez encore plus de posts sur l'actualité agricole de votre territoire
Instagram : suivez nos bons plans et partagez nos galeries de photos
Likedin : élargissez votre réseau professionnel
Youtube : vidéos, interviews, DIY...