11, 30, 34 24/09/2019
Partage

SIQO : qualité et savoir-faire, un duo gagnant pour le territoire

Les produits sous SIQO (signes d’identification de la qualité et de l’origine) sont de plus en plus prisés par les consommateurs. Qu’y gagnent les producteurs inscrits dans ces démarches ?

Face à l’intérêt croissant des consommateurs par rapport à une alimentation plus saine et plus respectueuse de l’environnement, mais aussi à leurs craintes et peurs multiples liées à l’alimentation, les SIQO représentent une garantie certaine.

Si les SIQO sont en constant développement depuis les années 90, ces démarches qualité ont été initiées bien antérieurement. Le premier à avoir été lancé est l’Appellation d’origine contrôlée (AOC), en 1935, à la fois pour protéger les consommateurs de l’usurpation des vocables et pour défendre les producteurs. Après l’AOC, de nouveaux labels voient le jour. D’abord, le Label rouge, dans les années 60, pour défendre un mode d’élevage traditionnel par rapport à l’élevage industriel, l’Agriculture biologique dans les années 80, en lien avec un nouvel intérêt porté à la nature et le rejet de l’usage des produits phytosanitaires, l’AOP en 1992, équivalent européen de l’AOC, pour les produits autres que le vin (extension au vin en 2009).

A partir des années 90, tout le système des SIQO est refondu, ces signes de qualité devenant européens. L’Indication géographique protégée (IGP) est mise en place en 1992 pour des produits alimentaires spécifiques (extension au vin en 2009). La même année est créée la Spécialité traditionnelle garantie (STG) pour des produits destinés à l’alimentation. Nouveau virage au début des années 2000 avec des cahiers des charges en adéquation avec les règles standard de production actuelles, et avec un contrôle désormais externalisé, après avoir été entre les mains des syndicats.

Au nombre de cinq (AOC ou AOP, IGP, Label rouge, Agriculture biologique et STG), tous ces labels, hormis le Label rouge, sont européens. Quelles que soient les appellations, “un label est d’abord et avant tout la promotion d’un produit et une démarche collective, sauf pour l’agriculture biologique. C’est aussi aller chercher de la valeur ajoutée sur ces produits pour les producteurs”, indique Pierre Ginèbre, directeur de l’Institut régional de la qualité agroalimentaire (Irqualim) d’Occitanie.

En 2017, plus de 1 100 produits français ont rejoint ces labels, dont 363 vins et 4 cidres en AOC/AOP, 74 vins IGP, 100 AOP agroalimentaires, 140 IGP agroalimentaires, 427 produits Label rouge et 1 produit STG (Source : Inao, janvier 2019). “Les SIQO sont majoritaires dans les secteurs du vin et des palmipèdes gras, où ils représentent respectivement 95 % et 52 % des volumes, et également très représentés dans les boissons spiritueuses avec 46 % des volumes. Ce pourcentage dépasse également 30 % dans les secteurs de production d’olives, de produits de la pêche et de l’aquaculture et de cidre. La production sous SIQO est aussi notable dans le secteur des fromages et celui des volailles, où elle représente respectivement 11,5 % et 10 % de la production nationale en volume”, indique la brochure de l’Inao.

Quelle valeur ajoutée créée par les SIQO ?

Avant de se lancer, il est essentiel de bien mûrir son projet, car le passage en SIQO fait inévitablement augmenter le coût de production de l’exploitation. Et pour cause : les contraintes imposées par le cahier des charges sont nombreuses, et elles ont inévitablement des répercussions importantes sur les charges de structure (infrastructure, bâtiment, etc.), ainsi que les charges proportionnelles (frais d’élevage, alimentation, etc.). D’autres frais viennent également s’ajouter, soit ceux directement liés à l’obtention du SIQO, tels que le coût de l’organisme certificateur. Au final, l’exploitant doit bien avoir à l’esprit que le passage en SIQO l’obligera à repenser l’ensemble de son travail et de sa production.

Une fois cela dit, les répercussions sont positives pour les exploitations agricoles.

Florence Guilhem

Sur le même thême

Var 30/10/2020

AMR 83 : En première ligne...

Mobilisés pour faire face à la crise sanitaire, les maires ruraux du Var défendent le caractère indispensable de l’échelon communal, et s’inquiètent des conséquen...
Bouches-du-Rhône 27/06/2022

Nouvelle opération de solid...

À l’initiative de l’association Solaal Sud, une opération de collecte était organisée, le 17 juin, dans le cadre des Journées nationales du don agricole.
Bouches-du-Rhône 02/02/2021

Plan de relance : des dispo...

Avec le Plan de relance de l’État, l’agriculture française dispose de 1,2 milliard d’euros de crédits, à utiliser dans les deux ans. Les mesures annoncées constit...

ICI
Votre encart
publicitaire !

Tél. : 04 67 07 03 73

Annonces légales

Publiez facilement vos annonces légales dans toute la France.

Grâce à notre réseau de journaux partenaires.

Attestation immédiate, service 24h/24, 7 jours/7

Derniers tweets

23/09/2022
📫Votre @EPVarois arrive! A la une : échanges autour des filets anti-insectes contre la mouche de l'olive avec le groupe #DEPHY en oléiculture du Var 🫒 ; l'hyperoxygénation des rosés à l'essai au Centre du Rosé ; vin d'ici, à la découverte du "Pur Castets"🍷de La Grand' Vigne https://t.co/qaIhjDDTAb
https://t.co/qaIhjDDTAb
06/10/2022
Dans votre nouveau numéro @AgriProv 🗞au programme notre numéro spécial #Medagri 🚜 le projet de loi sur les #énergiesrenouvelables🌞, la 7e édition de la soirée de l’élevage 🐃🐑à Arles et un retour sur la rentrée scolaire 🎒pour les lycées agricoles...Bonne lecture à tous ! https://t.co/zU1hyXg40x
https://t.co/zU1hyXg40x
06/10/2022
🍷 Présentation de la gamme ‘Patience’, du syndicat #AOP #Picpoul de Pinet, issue de cuvées haut de gamme dédiées aux cavistes & aux restaurants de #Montpellier. Sélections parcellaires, élevage d’au moins 6 mois, sans notes de bois. Accord mets et vins au #Folia @ChatFlaugergues https://t.co/NAol7n6pyW
https://t.co/NAol7n6pyW

Abonnez-vous à nos hebdos

Chaque semaine, retrouvez toute l'actualité de votre département, des infos techniques et pratiques pour vous accompagner au quotidien...

Découvrez toutes nos formules

Dernières actualités

Newsletters

Inscrivez-vous GRATUITEMENT à nos newsletters pour ne rien rater de notre actualité !

S'abonner

Gardons le contact

Twitter : suivez toute l'actualité agricole utile du moment, réagissez
Facebook : partagez encore plus de posts sur l'actualité agricole de votre territoire
Instagram : suivez nos bons plans et partagez nos galeries de photos
Likedin : élargissez votre réseau professionnel
Youtube : vidéos, interviews, DIY...