Var 07/09/2023
Partage

Figue

Une récolte prometteuse

Entamée mi-août, la récolte de la figue monte en puissance dans le secteur de Solliès. Prometteuse, cette campagne 2023 s'annonce qualitativement et quantitativement supérieure à celle de 2022.

Qualité et quantité sont au rendez-vous en ce début de campagne.

© Crédit photo : GL

Après deux années consécutives de baisse de production due à la grêle, au gel mais aussi à la sécheresse, la récolte de figue a commencé sous des auspices favorables cette année dans le Var. "Tous les voyants sont au vert", assure Cyril Kointz, responsable technique et projet du Syndicat d'appellation et de défense de la Figue de Solliès. "On a échappé au gel printanier, à la grêle et les précipitations du début d'été ont été bénéfiques. On a aussi un petit arrosage en début de récolte et, malgré la chaleur de la journée, les nuits sont maintenant plus douces. Il n'y a plus qu'à espérer que tout se passe bien jusqu'à fin octobre", développe-t-il. Pour l'heure, 2023 se profile donc bien mieux que 2022, où le gel tardif, les épisodes de grêle et l'interminable sécheresse avaient impacté quantité et qualité.

Qualité et quantité au rendez-vous

Cette année, après les contrôles qualité d'usage, les premières figues ont pu être ramassées dès le 15 août. La récolte des fruits sous appellation a été déclenchée une petite semaine plus tard, le 21 août. "On est sur un calendrier normal pour la production", note Cyril Kointz. En termes de volume, le potentiel de fruit s'annonce intéressant et la récolte monte progressivement en puissance. "Ça augmente de manière linéaire depuis le départ. On n'a, pour l'heure, pas d'à-coup comme ça peut arriver certaines années", observe le technicien du syndicat d'appellation.

Sur la chaîne de tri, de calibrage et emballage de la Copsolfruit, équipée d'un nouveau logiciel pour une performance accrue, le rythme se cale sur celui de la cueillette et devrait ainsi s'accélérer ces prochaines semaines.

Qualitativement, rien à redire : les fruits sont sucrés, goûteux et sains. "On a déjà beaucoup d'AOP, que ce soit en figue de bouche ou de transformation, grâce à la qualité optimale des fruits. À la louche, pour ce démarrage, on est sur un ratio de trois quarts de figue de bouche, pour un quart de figue de transformation en appellation", souligne Cyril Kointz. Les calibres, modérés par la sécheresse estivale, s'avèrent néanmoins supérieurs à ceux de l'an dernier.

Une situation sanitaire suivie de près

La pression sanitaire est quant à elle jugée "raisonnable", aussi bien au niveau des ravageurs que des maladies. "On a un peu plus de mouche et de rouille que l'an dernier, car le temps est un plus humide. Mais ça reste acceptable. Le froid de l'hiver a, d'autre part, fait son effet sur la cochenille et on n'a pas de problème de ce côté-là", détaille Cyril Kointz. En ce début de campagne, syndicat comme producteurs n'en sont pas moins attentifs à l'évolution des conditions météo et de la situation sanitaire.

Seule ombre au tableau de cette campagne : les dégâts causés ces dernières années par le charançon noir du figuier dans la vallée de Sauvebonne, "où tout a été arraché ou est en passe de l'être", indique Cyril Kointz. Si le ravageur n'a pas été détecté ailleurs dans les vergers en production, le Syndicat de la figue de Solliès reste particulièrement vigilant. Un technicien chargé de prospecter l'aire d'appellation doit ainsi être de nouveau recruté prochainement, et interviendra sur le terrain entre le 1er octobre et le 30 novembre dans les vergers de Violette de Solliès (ou bourjassotte noire), variété de l'AOP figue de Solliès, mais aussi sur les autres variétés cultivées par les adhérents du syndicat. La page Facebook 'Alerte charançon noir du figuier', ouverte au lendemain de la découverte du ravageur dans le département, reste active. Professionnels et particuliers peuvent y trouver de précieuses informations et signaler la présence de l'indésirable.

En parallèle, le Syndicat de la figue AOP de Solliès - qui a su mobiliser la production et de nombreux partenaires sur cette problématique - continue de travailler en lien étroit avec plusieurs firmes, en vue de mettre en place un protocole curatif efficace à destination des professionnels de la filière. Alors que le ravageur gagne du terrain à l'échelle nationale, le badigeon des troncs reste une solution de prévention incontournable, mais malheureusement encore trop marginale au sein des vergers du bassin de production.

L'AOP bientôt médaillée au Concours général agricole

Comme chaque année, le Syndicat d'appellation de la figue de Solliès profite de la saison de production pour mettre l'AOP et ses producteurs en valeur, notamment lors de la Fête de la figue organisée chaque année à Solliès-Pont. Plusieurs reportages ont par ailleurs été consacrés au fruit emblématique de Solliès et de leurs environs. Et le Syndicat est de plus en plus présent et dynamique sur les réseaux sociaux.

Largement mobilisé sur le volet promotion, l'ODG est d'autre part à l'initiative de la création en 2024 d'une catégorie 'Confiture de figue AOP de Solliès' au Concours général agricole (CGA), pour lequel les dossiers d'inscription doivent être bouclés dans les prochaines semaines. Une nouvelle occasion de faire briller la filière, son engagement et son savoir-faire. "Nous serons représentés au sein du jury de dégustation du CGA ; et nous serons également présents sur le stand de la région au Salon de l'agriculture, où l'on proposera des dégustations et des animations", confirme Cyril Kointz.

En attendant, la récolte doit se poursuivre jusqu'à la fin du mois d'octobre. Actuellement, 20 % de la production sous AOP se fait en agriculture biologique.

Gabrielle Lantes •

ZOOM sur...-

Les surfaces en appellation

L'ODG de l'AOP figue de Solliès compte 105 producteurs adhérents pour 130 hectares de vergers en production sous appellation

50 % des surfaces sont situées sur la commune de Solliès-Pont, 14 % à Solliès-Ville, 12 % à La Crau, 7 % à La Garde, 7 % à La Farlède, 6 % sur Hyères et 4 % à Cuers

Gabrielle Lantes •

Sur le même thème

Bouches-du-Rhône 09/06/2020

Mises à l’épreuve, les coop...

La crise n’a épargné aucune filière et pour certains un effet boomerang est redouté. Le système coopératif a cependant bien résisté et la Coopération en région ve...
Occitanie 10/02/2023

Gard

Black Angus, l'élevage racé...

Installé depuis 2016, à Vauvert, Mathieu Lacan allie élevage bovin viande de race Angus et riziculture, en agriculture biologique. Récit d'une reconversion réussi...
France 04/11/2022

FITOU 

L'AOC vise une identité de...

La première appellation du Languedoc revient à des niveaux volumiques encourageants, après une récolte 2021 amputée par les aléas climatiques. Malgré une baisse d...

ICI
Votre encart
publicitaire !

Tél. : 04 67 07 03 73

Annonces légales

Publiez facilement vos annonces légales dans toute la France.

Grâce à notre réseau de journaux partenaires.

Attestation immédiate, service 24h/24, 7 jours/7

Derniers tweets

10/05/2023
@EPVarois fait le point sur les tendances et enjeux du marché foncier agricole varois avec le nouveau directeur départemental de la #SAFER Paca et le président du comité technique. https://t.co/qAljvKlzlO
https://t.co/qAljvKlzlO
28/04/2023
[A LA #UNE 📰]@AgriProv👇La Coopération Agricole Sud acte sa fusion avec les caves coopératives du 13 et du 83 ! 🍷, #eau 💧Appel à la sobriété, Groupama Méditerranée maintien le cap, un dossier #travaildusol et en📸 cap sur la grenade avec le projet de Frédéric Chabert sur Arles https://t.co/Vf3e5Z07t0
https://t.co/Vf3e5Z07t0
06/06/2023
🗞️Tradition, consommation et vigilance @VigneronsCoop 🍷-💧Extension du réseau hydraulique 'Colline des Costières' @BRLGroupe @Occitanie - 🐴Le festival Prom'Aude - Fusion @_Ctifl et La Tapy #expé - 🌡️Aléas #climat : solutions et prospectives - 📸Guillaume Chirat, maître #pâtes https://t.co/9XDBtwaWsl
https://t.co/9XDBtwaWsl

Abonnez-vous à nos hebdos

Chaque semaine, retrouvez toute l'actualité de votre département, des infos techniques et pratiques pour vous accompagner au quotidien...

Découvrez toutes nos formules

Dernières actualités

Newsletters

Inscrivez-vous GRATUITEMENT à nos newsletters pour ne rien rater de notre actualité !

S'abonner

Gardons le contact

Twitter : suivez toute l'actualité agricole utile du moment, réagissez
Facebook : partagez encore plus de posts sur l'actualité agricole de votre territoire
Instagram : suivez nos bons plans et partagez nos galeries de photos
Likedin : élargissez votre réseau professionnel
Youtube : vidéos, interviews, DIY...