PACA, Occitanie 27/03/2024
Partage

Colza

Comment se prémunir contre le risque sclérotinia et oïdium ?

La floraison du colza ne saurait tarder dans les prochains jours. Il est donc conseillé d'aller faire un tour de plaine afin d'évaluer le risque des deux maladies majeures de la culture, à savoir le sclérotinia et l'oïdium.

La lutte contre le sclérotinia en végétation repose exclusivement sur une gestion préventive.

© Crédit photo : PhHere

Les parcelles du secteur se dirigent progressivement vers la floraison avec, selon les endroits, des éclosions déjà bien visibles. L'eau - bien que souvent excédentaire dans certaines zones - est un facteur favorable à cette entrée en floraison en bonnes conditions. C'est le moment de raisonner la protection fongicide colza, lorsqu'elle est nécessaire.

Celle-ci doit être réalisée dès le stade G1, marqué par la chute des premiers pétales, environ 10 à 12 jours après le début de la floraison. En l'absence de pluie depuis le début floraison, dans les conditions du sud-ouest de l'arc méditerranéen (hors façade atlantique et piémont pyrénéen) l'application peut être retardée de quelques jours de façon à mieux couvrir le risque oïdium sur la fin de cycle. En effet, dans les terres, le risque oïdium est supérieur au risque sclérotinia, et peut justifier cette adaptation de stratégie.

Une gestion préventive pour le sclérotinia, curative pour l'oïdium

La lutte contre le sclérotinia en végétation repose exclusivement sur une gestion préventive. Il s'agit de protéger les colzas avant la contamination des organes (tiges, feuilles) par le mycélium de sclérotinia ayant germé et étant présent sur les pétales. En effet, lorsque les pétales chutent, ces derniers se déposent sur les organes de la plante et les contaminent.

Dans le Sud-Est (Est Occitanie, Paca) où les attaques d'oïdium sont régulièrement fortes, visez une protection contre l'oïdium systématique au stade G1. Dans quelques situations - sclérotinia observé par le passé, ou parcelles en rotation avec des cultures maraîchères, (melons en particulier) - on visera à la fois une protection contre oïdium et sclérotinia.

Faire le tour des parcelles

Il est par ailleurs conseillé de faire un tour de plaine, pour repérer le stade début floraison (stade F1). L'entrée en floraison est un stade facile à identifier, puisqu'il est établi lorsque 50 % des plantes présentent une ouverture des premières fleurs. Ce stade permet d'anticiper la chute des premiers pétales (stade G1) et constitue le moment idéal pour réaliser le traitement face au risque maladies, sachant qu'en général entre 6 et 12 jours séparent ces deux stades.

Quel produit choisir ?

Au-delà des performances sur sclérotinia, il est essentiel de choisir une solution permettant de contenir également la pression oïdium. Globalement les solutions à base de prothioconazole seul (Joao ou générique à 0,7 l/ha), associé à une autre triazole - le tébuconazole (Prosaro 0,8 l/ha) ou à une SDHI (Propulse 0,8 l/ha) - présentent les meilleures efficacités sur sclérotinia avec une très bonne action sur oïdium.

Optimiser le rapport coût-efficacité en fonction de sa situation

Compte tenu des pressions sclérotinia généralement modérées voire faibles dans l'ouest de la zone, il est possible d'optimiser le rapport coût-efficacité de ces solutions. En effet, des diminutions de doses peuvent s'envisager, jusqu'à 0,5 l/ha par exemple pour un Prosaro ou une spécialité à base de prothioconazole seul. Propulse à 0,5 l/ha est à réserver aux situations d'absence de symptômes d'oïdium au moment du traitement. L'efficacité sur sclérotinia restera suffisante tout comme les arrières effets sur oïdium.

Il est aussi possible d'employer d'autres substances actives, à moindre coût, comme le Metconazole. L'efficacité sur sclérotinia est en léger retrait en comparaison des grandes références, mais peut suffire pour les pressions faibles à moyennes de la région. L'efficacité sur oïdium est bonne.

Pour les parcelles où le risque sclérotinia est plus marqué, lié à l'historique des attaques ou bien au pédoclimat plus favorable (ex : bordure atlantique). Une association du Metconazole à une SDHI, en l'occurrence du Boscalid apportera un renfort sur cette maladie. La solution Treso apporte depuis 2022, un nouveau mode d'action (Phenylpyrroles, PP) dans la lutte contre le sclérotinia via la substance active fludioxonil, qui permet de limiter les résistances aux SDHI. Il n'est, en revanche, pas homologué pour l'usage oïdium et n'a pas été testé par Terres Inovia sur cette maladie.

Que penser de ces solutions de biocontrôle ?

Ballad, comme Rhapsody, sont des solutions de biocontrôle destinées à la lutte contre le sclérotinia. D'une manière générale, l'efficacité intrinsèque de ces solutions appliquées seules est variable et peu satisfaisante. En association, l'efficacité finale reste très dépendante de la nature du fongicide associé.

Les essais menés par Terres Inovia, ne montrent pas de gain d'efficacité des associations de produits de biocontrôle à une demi-dose de fongicide, par rapport à la demi-dose de fongicide seule. Il n'apparaît donc pas d'intérêt technique particulier pour ce type de solutions. Par ailleurs, ces solutions n'apportent pas de bénéfices sur oïdium. Il n'y a pas de plus-value apportée par ces solutions de biocontrôle associées à un fongicide. 

Arnaud Micheneau, Terres Inovia •

POUR ÊTRE précis-

Pour la gestion du risque sclérotinia, les analyses réalisées par les kits pétales, dans le cadre du réseau Bulletins de santé du végétal, permettront d'évaluer le niveau de risque avec plus de précision. Il est donc conseillé de suivre les résultats de ces analyses dans les prochains BSV.

Céline Zambujo •

ICI
Votre encart
publicitaire !

Sur le même thème

PACA, Occitanie 17/04/2024

irrigants

L'accès aux financements ne...

Le 9 avril dernier, l'Association des irrigants des régions méditerranéennes françaises tenait son assemblée générale à Arles. Problèmes d'accès aux financements,...
France 14/04/2023

LANGUEDOC 

Les Grés de Montpellier pui...

Sélectionnées par un jury de professionnels, parmi une cinquantaine à la dégustation, les dix cuvées ambassadrices de la dénomination Grés de Montpellier pour 202...
PACA 07/09/2023

entreprises vitivinicoles

Comment diminuer le bilan c...

L'empreinte carbone ou plutôt comment la réduire est devenue une nécessité avec l'évolution de la réglementation. Heureusement, les entreprises vitivinicoles n'on...

Annonces légales

Publiez facilement vos annonces légales dans toute la France.

Grâce à notre réseau de journaux partenaires.

Attestation immédiate, service 24h/24, 7 jours/7

Derniers tweets

10/05/2023
@EPVarois fait le point sur les tendances et enjeux du marché foncier agricole varois avec le nouveau directeur départemental de la #SAFER Paca et le président du comité technique. https://t.co/qAljvKlzlO
https://t.co/qAljvKlzlO
28/04/2023
[A LA #UNE 📰]@AgriProv👇La Coopération Agricole Sud acte sa fusion avec les caves coopératives du 13 et du 83 ! 🍷, #eau 💧Appel à la sobriété, Groupama Méditerranée maintien le cap, un dossier #travaildusol et en📸 cap sur la grenade avec le projet de Frédéric Chabert sur Arles https://t.co/Vf3e5Z07t0
https://t.co/Vf3e5Z07t0
06/06/2023
🗞️Tradition, consommation et vigilance @VigneronsCoop 🍷-💧Extension du réseau hydraulique 'Colline des Costières' @BRLGroupe @Occitanie - 🐴Le festival Prom'Aude - Fusion @_Ctifl et La Tapy #expé - 🌡️Aléas #climat : solutions et prospectives - 📸Guillaume Chirat, maître #pâtes https://t.co/9XDBtwaWsl
https://t.co/9XDBtwaWsl

Abonnez-vous à nos hebdos

Chaque semaine, retrouvez toute l'actualité de votre département, des infos techniques et pratiques pour vous accompagner au quotidien...

Découvrez toutes nos formules

Dernières actualités

Newsletters

Inscrivez-vous GRATUITEMENT à nos newsletters pour ne rien rater de notre actualité !

S'abonner

Gardons le contact

Twitter : suivez toute l'actualité agricole utile du moment, réagissez
Facebook : partagez encore plus de posts sur l'actualité agricole de votre territoire
Instagram : suivez nos bons plans et partagez nos galeries de photos
Linkedin : élargissez votre réseau professionnel
Youtube : vidéos, interviews, DIY...