Var 07/05/2024
Partage

Florisud

Fédérer autour de la qualité locale

Rassemblés au sein de Florisud, les acteurs de la fleur coupée du Var continuent de défendre avec force la qualité et l'origine de la production locale.

Florisud porte la marque qualité Hortisud, créée par la filière varoise.

© Crédit photo : Florisud

Porté par l'association Hyères Hortipole, le réseau d'entreprises Florisud est le lieu "où l'on débat des sujets et projets innovants pour la filière", rappelle Jean-Claude Véga, président de la structure. À cet effet, celle-ci rassemble les acteurs et partenaires de l'horticulture varoise et représente plus de 280 producteurs adhérents de la marque Hortisud, soit 65 %, en volume et en valeur, des ventes de la Sica Marché aux fleurs de Hyères (MAF).

Dans le cadre de ses missions de coordination de projets de filière, Florisud est d'ailleurs propriétaire de la marque, créée par les horticulteurs du département pour distinguer et valoriser les fleurs coupées produites localement et commercialisées par le Marché.

Qualité et origine comme fondamentaux

Comme est venue le souligner la dernière assemblée générale de l'association, la qualité est l'un des deux piliers d'Hortisud, qui répond au cahier des charges de la charte 'Qualité fleur'. Et le contrôle est assuré en plusieurs étapes : quotidiennement sur le MAF avant la vente, de sorte à pouvoir signaler les non-conformités esthétiques, techniques et sanitaires ; par des tests réguliers de tenue en vase, qui doit être de 7 jours minimum (432 tests ont été réalisés sur la campagne 2022-2023) ; et via un audit annuel mené par un organisme certificateur externe, qui vient vérifier la bonne mise en œuvre des procédures.

"Hortisud est un exemple de démarche collégiale, menée par les différentes structures professionnelles pour garantir aux acheteurs la qualité de nos produits. Et l'audit annuel nous oblige à être particulièrement rigoureux quant à la charte que l'on s'impose", défend Jean-Claude Véga.

"Le travail réalisé est remarquable et le contrôle qualité indispensable", soutient Marc Long, président du Marché aux fleurs. Avant d'indiquer qu'une nouvelle salle de fleurissement et de tests de tenue en vase est en projet, pour améliorer encore l'action de la filière.

La marque, associée depuis plusieurs années au label 'Fleurs de France', permet aussi de mettre en avant l'origine des fleurs coupées, qui ne font l'objet d'aucune obligation légale en la matière. Faire reconnaître la provenance des produits est ainsi l'autre objectif fondamental d'Hortisud.

Communiquer pour valoriser

C'est sur ces deux axes, qualité et origine, que la filière construit la promotion de la marque. Financée par le groupement de producteurs Philaflor, la Chambre régionale d'agriculture et la Sica MAF, la communication se décline sous diverses formes. 24 vidéos faisant intervenir des fleuristes 'Meilleurs ouvriers de France' (MOF) ont notamment été diffusées sur Internet l'an dernier, cumulant près de 30 000 vues.

Un site internet dédié, qui présente les fleurs du Var et les points de vente où se les procurer partout en France, génère par ailleurs quelque 15 000 vi- sites par an. Une newsletter bimensuelle, consacrée aux produits de saison et aux évènements spéciaux, est également envoyée à plus de 3 000 destinataires. Et, bien sûr, Hortisud est de plus en plus présente sur les réseaux sociaux.

La filière a par ailleurs noué un partenariat avec un magazine web professionnel qui s'adresse à plus de 10 000 fleuristes.

Enfin, le Club Hortisud permet également de tisser des liens privilégiés avec la fleuristerie, grâce aux kits de communication (étiquettes de prix, affiches, tabliers, magazines) distribués aux membres. Pour rester dynamique, la formule doit être renouvelée l'an prochain, avec des supports différents.

La réforme de la charte 'Qualité fleurs' en débat

Alors que Valhor, interprofession du végétal, a entrepris d'inclure des critères sociaux et environnementaux à la charte nationale 'Qualité fleurs', qui conditionne l'accès à la certification 'Fleurs de France', il est impératif qu'origine et qualité restent des priorités, pour la filière fleur coupée du Var. "Les producteurs doivent déjà faire face à de nombreuses contraintes, et nous tenons à ce que les critères de qualité et la provenance de nos produits continuent d'être reconnus, avant tout car c'est grâce à ce travail que l'on arrive à rivaliser avec nos concurrents sur un marché international rude", plaide Gilles Rus, directeur commercial de la Sica MAF de Hyères. "Quoiqu'il arrive, avec Hortisud, nous continuerons à mettre d'abord l'accent sur la qualité et l'origine", assure-t-il.

Florisud a créé un groupe de travail thématique sur l'évolution de la charte 'Qualité fleurs' et participe, à l'échelle nationale, à la commission de rédaction de la charte révisée, dans l'optique de défendre encore et toujours les produits estampillés Hortisud. "Que ce soit en proximité ou au national, Florisud, en tant que structure coordinatrice, répond présente pour défendre les intérêts de la filière", assure enfin Jean-Claude Véga. 

Gabrielle Lantes •

ICI
Votre encart
publicitaire !

Sur le même thème

Bouches-du-Rhône 14/01/2020

Min Marseille Provence : Le...

Le premier grossiste 100 % bio s’installe sur le marché d’intérêt national des Arnavaux, avec une offre centrée, pour l’instant, autour des fruits et légumes.
France 16/06/2023

GARD

FD Civam : priorité au bio...

La Fédération départementale des Civam du Gard, regroupant cinq associations membres, développe son équipe pour mener à bien une multitude de projets tournés vers...
Bouches-du-Rhône 20/04/2021

Région Sud : aide de de sol...

La Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur réactive et complète les mesures d’urgence pour faire face à l’épidémie de Covid-19. Mieux, elle souhaite que ce redémarr...

Annonces légales

Publiez facilement vos annonces légales dans toute la France.

Grâce à notre réseau de journaux partenaires.

Attestation immédiate, service 24h/24, 7 jours/7

Derniers tweets

10/05/2023
@EPVarois fait le point sur les tendances et enjeux du marché foncier agricole varois avec le nouveau directeur départemental de la #SAFER Paca et le président du comité technique. https://t.co/qAljvKlzlO
https://t.co/qAljvKlzlO
28/04/2023
[A LA #UNE 📰]@AgriProv👇La Coopération Agricole Sud acte sa fusion avec les caves coopératives du 13 et du 83 ! 🍷, #eau 💧Appel à la sobriété, Groupama Méditerranée maintien le cap, un dossier #travaildusol et en📸 cap sur la grenade avec le projet de Frédéric Chabert sur Arles https://t.co/Vf3e5Z07t0
https://t.co/Vf3e5Z07t0
06/06/2023
🗞️Tradition, consommation et vigilance @VigneronsCoop 🍷-💧Extension du réseau hydraulique 'Colline des Costières' @BRLGroupe @Occitanie - 🐴Le festival Prom'Aude - Fusion @_Ctifl et La Tapy #expé - 🌡️Aléas #climat : solutions et prospectives - 📸Guillaume Chirat, maître #pâtes https://t.co/9XDBtwaWsl
https://t.co/9XDBtwaWsl

Abonnez-vous à nos hebdos

Chaque semaine, retrouvez toute l'actualité de votre département, des infos techniques et pratiques pour vous accompagner au quotidien...

Découvrez toutes nos formules

Dernières actualités

Newsletters

Inscrivez-vous GRATUITEMENT à nos newsletters pour ne rien rater de notre actualité !

S'abonner

Gardons le contact

Twitter : suivez toute l'actualité agricole utile du moment, réagissez
Facebook : partagez encore plus de posts sur l'actualité agricole de votre territoire
Instagram : suivez nos bons plans et partagez nos galeries de photos
Linkedin : élargissez votre réseau professionnel
Youtube : vidéos, interviews, DIY...