Occitanie 23/05/2024
Partage

Pays d'Oc

Collection printemps-été : les rouges légers à l'honneur

La sélection printemps-été des vins Pays d'Oc a été présentée le 16 mai, à Lattes.

63 cuvées composent la collection printemps-été des vins Pays d'Oc.

© Crédit photo : dites_wine

Comme chaque année, un jury composé d'une vingtaine d'experts en vin (œnologues, sommeliers, blogueurs, journalistes, chefs emblématiques du territoire, consultants) s'est réuni, afin d'élire la nouvelle collection printemps-été des vins Pays d'Oc IGP. Sur les 320 échantillons de vins dégustés, 63 ont su retenir l'attention du jury.  

"Pour la sélection printemps-été, l'idée c'est d'avoir des vins qui peuvent être consommés pendant les périodes chaudes. Il faut donc des vins qui peuvent être rafraîchis, voire passés un peu en glace pour pouvoir être plaisants", expose Christophe Felez, sommelier des vins Pays d'Oc. Cette année, 22 cuvées de vins rouges, pouvant être savourés frais, composent la sélection. "Cela permet de donner une alternative aux vins rosés pour ceux qui n'aiment pas, et d'avoir des vins un peu frais. Il faut donc des vins avec des tanins pas trop présents, des macérations pas trop longues. Il faut ainsi plutôt travailler la vinification pour extraire un maximum de fruits et limiter les tanins", explique-t-il, avant de préciser que "le froid a tendance à serrer les tanins, il faut donc des vins vraiment assez expressifs sur le fruit et sur la fraîcheur".

Hausse des rouges "légers"

Il y a plus de vins rouges que les années précédentes. Cela répond à une évolution de la consommation, que Christophe Felez impute en partie au réchauffement climatique. "Aujourd'hui, on ouvre très facilement une bouteille de vin rouge léger en accompagnement de tapas l'été ou sous des parasols en bord de plage", remarque-t-il. "C'est quelque chose que l'ont voyait moins avant car la consommation se portait plus sur du rosé ou du blanc durant les périodes chaudes. C'est toujours le cas, mais c'est vrai que le rouge reprend des couleurs à ce niveau-là, et cela donne une alternative aux rouges, alors que ceux qui sont très taniques ont du mal à se vendre." Le sommelier précise que les membres du jury n'ont aucun quota à respecter, il élisent uniquement des vins qu'ils estiment aptes à représenter les Pays d'Oc en termes qualitatifs. Ils connaissent seulement le cépage des vins, le millésime, ainsi que s'il est élevé en barrique ou pas. La hausse du nombre de vins rouges à boire durant le printemps et l'été est donc aussi due à l'augmentation du nombre de vins rouges légers présentés par les vignerons afin de répondre aux nouvelles tendances de consommation. 

"Jouer sur les platebandes de la bière"

Parmi les vins sélectionnés, figure 'La cerise... sur le château' du domaine Château de l'Engarran. "Nous faisons rouge, blanc, rosé dans un style un peu classique et il y avait une demande pour que nous fassions des choses un peu plus modernes et surtout une demande pour des vins plus légers, plus souples, plus faciles", explique le directeur commercial. L'objectif était de faire un vin naturellement léger, grâce au cépage. Il est donc composé de merlot à 70 %. "Nous avions cette base de merlot à 11,5 degrés, mais nous nous sommes rendus compte que nous perdions beaucoup en qualité organoleptique en dessous de 12 degrés. Nous avons donc rajouté un peu de syrah et de grenache. Le vin est donc monté à 12,5 degrés, mais il est plus complexe, beaucoup plus complet", estime-t-il. L'idée est d'aller "jouer sur les platebandes de la bière. Il n'est pas question de prix, mais de facilité à boire des vins."

Le vin rouge 'Calamiac terroir Tempranillo', du Domaine Combe Blanche a également été sélectionné. "Mon père a démarré cette production il y a une quinzaine d'années, parce que nous avons du cinsault qui se prête à ce profil", explique le gérant, Ambroise Vanlancker. "C'est un vin à 13,5 degrés, qui se boit bien en apéritif, en remplacement du rosé ou du blanc."

Au Clos de l'Amandaie, la création du vin rouge léger 'Chat pitre' se fait grâce à des macérations très courtes. "L'objectif est de ne pas extraire trop de tanin et d'avoir des vins digestes, sur l'élégance et la fraîcheur afin de répondre à la demande", explique le commercial. 

Louise Gal •

ICI
Votre encart
publicitaire !

Sur le même thème

Var 01/02/2019

“Faire entendre notre voix”

Jérôme Despey, secrétaire général de la FNSEA, était en visite dans le Var jeudi 24 janvier à la cave du Cellier des trois pignes et à la cave de Ramatuelle. Un d...
09/12/2022

légumes bio

Production et consommation,...

Depuis quasiment deux ans, le marché des légumes bio connaît une crise qui s'accélère cette année. La filière entre dans le dur et va devoir faire des choix pour...

Annonces légales

Publiez facilement vos annonces légales dans toute la France.

Grâce à notre réseau de journaux partenaires.

Attestation immédiate, service 24h/24, 7 jours/7

Derniers tweets

10/05/2023
@EPVarois fait le point sur les tendances et enjeux du marché foncier agricole varois avec le nouveau directeur départemental de la #SAFER Paca et le président du comité technique. https://t.co/qAljvKlzlO
https://t.co/qAljvKlzlO
28/04/2023
[A LA #UNE 📰]@AgriProv👇La Coopération Agricole Sud acte sa fusion avec les caves coopératives du 13 et du 83 ! 🍷, #eau 💧Appel à la sobriété, Groupama Méditerranée maintien le cap, un dossier #travaildusol et en📸 cap sur la grenade avec le projet de Frédéric Chabert sur Arles https://t.co/Vf3e5Z07t0
https://t.co/Vf3e5Z07t0
06/06/2023
🗞️Tradition, consommation et vigilance @VigneronsCoop 🍷-💧Extension du réseau hydraulique 'Colline des Costières' @BRLGroupe @Occitanie - 🐴Le festival Prom'Aude - Fusion @_Ctifl et La Tapy #expé - 🌡️Aléas #climat : solutions et prospectives - 📸Guillaume Chirat, maître #pâtes https://t.co/9XDBtwaWsl
https://t.co/9XDBtwaWsl

Abonnez-vous à nos hebdos

Chaque semaine, retrouvez toute l'actualité de votre département, des infos techniques et pratiques pour vous accompagner au quotidien...

Découvrez toutes nos formules

Dernières actualités

Newsletters

Inscrivez-vous GRATUITEMENT à nos newsletters pour ne rien rater de notre actualité !

S'abonner

Gardons le contact

Twitter : suivez toute l'actualité agricole utile du moment, réagissez
Facebook : partagez encore plus de posts sur l'actualité agricole de votre territoire
Instagram : suivez nos bons plans et partagez nos galeries de photos
Linkedin : élargissez votre réseau professionnel
Youtube : vidéos, interviews, DIY...