PACA, Occitanie 06/06/2024
Partage

Pois chiche

Héliothis, un ravageur de plus en plus présent

La succession d'étés chauds et secs entraîne une recrudescence notable du ravageur Héliothis dans les parcelles de pois chiche du Sud-Est. Rappel des consignes à adopter pour maîtriser ce risque sanitaire.

Les dégâts dus à Héliothis peuvent atteindre 30 à 40 % de perte de rendement, voire aller jusqu'à 90 % dans les situations les plus propices au ravageur.

© Crédit photo : Terres Inovia

À la faveur d'étés chauds et secs qui se répètent, l'Héliothis - ou noctuelle défoliatrice de la tomate - entraîne de plus en plus régulièrement des dégâts dans les parcelles de pois chiche. Les campagnes 2023 et 2022 en sont de bons exemples. En effet, durant ces campagnes, en fonction des secteurs, la pression a été telle que la gestion en parcelle a pu être très difficile. Le Sud-Ouest et le Sud-Est sont les principaux bassins touchés à ce jour, mais le ravageur gagne du terrain.

L'Héliothis, c'est quoi ?

L'Héliothis ou noctuelle de la tomate, appartient à la famille des lépidoptères et touche de nombreuses espèces cultivées : légumes plein champ (melon, tomate, haricots, etc.), maïs, sorgho, soja... Il peut être très préjudiciable à la culture via son impact direct sur le potentiel de rendement mais aussi sur la qualité des graines.

On considère que les dégâts peuvent atteindre 30 à 40 % de perte de rendement et peuvent même aller jusqu'à 90 % dans les situations les plus propices au ravageur.

Gestion du risque Héliothis

La lutte repose sur le suivi des papillons et la détection des pics de vol, qui annoncent de prochaines pontes. En effet, ce sont les larves qui s'alimentent des graines en formation. Le suivi du ravageur passe par le piégeage des papillons mâles via des pièges à phéromone de type Funnel. Le piégeage n'est qu'un indicateur du vol : il permet de détecter le début de vol, la cinétique et les pics. Ce n'est pas un outil de lutte contre le ravageur.

Rappelons que l'entrée dans la phase de risque Héliothis est atteinte lorsque les plantes atteignent le stade 'premières gousses'. Le cœur de la phase de risque s'étend entre les stades 'premières graines' et 'remplissage des graines', la sortie de la phase de risque est atteinte lorsque l'on est au stade 'première gousse mûre'.

Dans la période de risque et lorsqu'un pic de vol est observé il est conseillé de déclencher une protection (voir solutions autorisées ci-après). Attention, le ravageur étant polyphage, il se peut que, malgré le pic de vol et la culture dans la phase de risque (ex : stade premières graines), les pontes soient réalisées sur une autre culture plus attractive au moment du vol.

On note deux à trois générations par an (mais il peut en avoir jusqu'à quatre). Généralement, il y a deux générations durant le cycle du pois chiche. Les jeunes larves, dites L 1, L 2 consomment surtout du feuillage, elles restent sur le haut du couvert et sont plus faciles à détecter. À ce stade, elles ne causent que peu de dégâts. Les larves L 3, L 4 consomment particulièrement les graines en cours de remplissage, elles sont donc dommageables à la culture. Elles restent cachées dans les gousses, à l'intérieur du couvert et on note leur passage par les trous laissés sur celles-ci après leur passage.

Stratégie de lutte contre Héliothis

La stratégie de lutte contre L'Héliothis vise à atteindre les jeunes larves (L 1, L 2). L'efficacité des solutions disponibles sur les larves les plus développées (L 3, L 4) est moindre, il faut donc positionner la protection le plus tôt possible après les pontes.

En l'absence de suivi des résistances des Héliothis aux pyréthrinoïdes et sachant que ces résistances existent en France, on privilégiera les solutions Dipel DF ou Hélicovex lors des premiers passages. En effet, ces solutions assurent un bon niveau d'efficacité et évitent la pression de sélection en sélectionnant les individus déjà résistants. À noter que tous les produits disponibles sont sensibles au lessivage par les pluies. Le niveau de rémanence d'action est donc d'environ dix jours.

Quentin Lambert, Terres Inovia •

ICI
Votre encart
publicitaire !

Sur le même thème

France 19/03/2024

Solidarité

Aider Basile et Hugo à remp...

Vaucluse 15/07/2022

Désherbage

Moins de chimique, plus de...

Bien avant la moisson, il y a le temps de l'implantation, puis celui du désherbage. Pour choisir, rien de tel qu'une démonstration d'utilisation de herses et de b...
France 16/06/2023

Occitanie

PAT : le réseau est en marche

Le lancement du réseau régional des Projets alimentaires territoriaux (PAT) d'Occitanie est acté. Une journée était organisée par la Région Occitanie pour compren...

Annonces légales

Publiez facilement vos annonces légales dans toute la France.

Grâce à notre réseau de journaux partenaires.

Attestation immédiate, service 24h/24, 7 jours/7

Derniers tweets

10/05/2023
@EPVarois fait le point sur les tendances et enjeux du marché foncier agricole varois avec le nouveau directeur départemental de la #SAFER Paca et le président du comité technique. https://t.co/qAljvKlzlO
https://t.co/qAljvKlzlO
28/04/2023
[A LA #UNE 📰]@AgriProv👇La Coopération Agricole Sud acte sa fusion avec les caves coopératives du 13 et du 83 ! 🍷, #eau 💧Appel à la sobriété, Groupama Méditerranée maintien le cap, un dossier #travaildusol et en📸 cap sur la grenade avec le projet de Frédéric Chabert sur Arles https://t.co/Vf3e5Z07t0
https://t.co/Vf3e5Z07t0
06/06/2023
🗞️Tradition, consommation et vigilance @VigneronsCoop 🍷-💧Extension du réseau hydraulique 'Colline des Costières' @BRLGroupe @Occitanie - 🐴Le festival Prom'Aude - Fusion @_Ctifl et La Tapy #expé - 🌡️Aléas #climat : solutions et prospectives - 📸Guillaume Chirat, maître #pâtes https://t.co/9XDBtwaWsl
https://t.co/9XDBtwaWsl

Abonnez-vous à nos hebdos

Chaque semaine, retrouvez toute l'actualité de votre département, des infos techniques et pratiques pour vous accompagner au quotidien...

Découvrez toutes nos formules

Dernières actualités

Newsletters

Inscrivez-vous GRATUITEMENT à nos newsletters pour ne rien rater de notre actualité !

S'abonner

Gardons le contact

Twitter : suivez toute l'actualité agricole utile du moment, réagissez
Facebook : partagez encore plus de posts sur l'actualité agricole de votre territoire
Instagram : suivez nos bons plans et partagez nos galeries de photos
Linkedin : élargissez votre réseau professionnel
Youtube : vidéos, interviews, DIY...