Var 06/01/2023
Partage

PNR de la Sainte-Baume

L'arbousier dans tous ses états !

Le Parc naturel régional de la Sainte-Baume est à l'initiative d'un étude sur les possibilités de valorisation de l'arbousier. Les travaux soulignent les multiples intérêts des produits issus de l'arbuste méditerranéen.

Accompagné par l'association Forêt Modèle de Provence, le Parc naturel régional de la Sainte-Baume a voulu mettre en évidences les nombreuses voies de valorisation des produits issus de l'arbousier.

© Crédit photo : Stéphanie Singh - PNR Sainte-Baume

Essence emblématique de la Méditerranée, l'arbousier présente un large potentiel d'utilisations, que ce soit pour ses fruits, ses fleurs, son écorce ou son bois. L'arbuste est pourtant rarement valorisé en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Face à ce constat, le Parc naturel régional (PNR) de la Sainte-Baume a mené une étude pour montrer l'intérêt des produits issus de l'arbuste, dans le cadre d'une dynamique locale.

"Le territoire du Parc est couvert par près de 80 % de forêts et a coordonné l'élaboration d'une charte forestière de territoire, dont une des actions est la valorisation de produits non ligneux. Il se trouve que l'arbousier est présent en quantité parfois importante sur certains secteurs, dans le sud du Parc en particulier, du côté du Beausset et du Castellet, mais aussi au nord", expose Stéphanie Singh, chargée de mission 'Forêt' au sein du Parc.

Grâce aux financements de la Région Sud et du fonds européen Leader, dont une mesure est dédiée à l'émergence de micro-filières, divers travaux ont été conduits entre le printemps 2021 et l'automne 2022, afin d'explorer les différentes voies de valorisation de l'arbousier. Pour mener la démarche à bien, le PNR de la Sainte-Baume a choisi d'être accompagné par l'association Forêt Modèle de Provence, qui avait déjà eu l'occasion de travailler le sujet dans le massif des Maures.

Après inventaire sur le périmètre du Parc, un courrier a été envoyé à l'ensemble des propriétaires forestiers du territoire, pour les sensibiliser à l'initiative. L'Office national des forêts (ONF) et le Centre national de la propriété forestière (CNPF) y ont aussi été associés. Plusieurs opérations de récolte d'arbouses ont ainsi pu être organisées. Des prélèvements de feuillage, d'écorce et de bois ont également été réalisés.

De nombreuses vertus et produits

La dynamique partenariale étant un élément fondamental du projet, plusieurs artisans transformateurs ont d'autre part été sollicités, de sorte à mener différents tests. Ils se sont essayés à la fabrication de différents produits, parmi lesquels sirops, confitures, sorbets, liqueurs, bières, pains d'épices et autres gourmandises. Des savons exfoliants sont aussi nés des essais menés.

Le Département du Var a également mis du bois à disposition de l'école de tournage sur bois Escoulen et d'un ébéniste, spécialiste du placage et de la marqueterie. Le bois rose pâle de l'arbousier, qui se travaille frais, n'a que peu de valeur commerciale. Il est essentiellement vendu en bois de chauffage. Si la coupe et le séchage réclament un savoir-faire certain, la singularité, la couleur et le veinage du bois ont séduit.

En parallèle, des analyses physico-chimiques ont été faites en laboratoire, avec l'Institut de chimie de l'Université Nice Côte d'Azur, pour évaluer les propriétés des racines, fleurs, feuilles et bourgeons de l'arbousier. "Ces tests ont révélé des potentiels intéressants d'actions antioxydante et diurétique", note à ce chapitre Stéphanie Singh. Les vertus des différentes composantes de l'arbousier pourraient ainsi conduire au développement d'actifs cosmétiques, en lien avec la demande croissante en produits naturels.

Développer une dynamique de filière

Les premiers résultats des travaux, conduits pendant près de deux ans, ont été présentés aux acteurs du PNR de la Sainte-Baume et leurs partenaires, en décembre dernier. Un rapport technique plus détaillé doit maintenant être rédigé, et devrait être diffusé en mars. "L'arbousier est un arbuste très vertueux. C'est un des rares à fleurir en plein hiver, il est essentiel aux écosystèmes et à la biodiversité. Il peut aussi permettre aux propriétaires forestiers de dégager un petit revenu, grâce à ses nombreuses utilisations possibles", résume Stéphanie Singh.

La récolte semble finalement être le principal frein à la valorisation des produits à base d'arbouse. "C'est une opération délicate : on cueille les fruits en présence des fleurs qu'il faut préserver, car elles feront les fruits de l'année suivante. La récolte ne peut se faire que manuellement et cela représente un coût. L'aspect économique doit donc être bien pris en compte, pour ne pas grever la démarche", note la chargée de mission du PNR de la Sainte-Baume.

Pour le Parc, l'objectif est désormais de mettre les informations et références acquises à disposition des propriétaires forestiers et des transformateurs, de faciliter les mises en relation et de proposer des solutions pour développer une dynamique de filière. "On travaille sur un modèle de contrat de récolte et de vente, qui permette à chaque maillon de trouver son intérêt. Il y a aussi un travail d'animation à faire, et on compte sur les partenariats noués dans le temps avec les acteurs de la forêt et du bois, pour relayer la dynamique", indique notamment Stéphanie Singh. "C'est une expérimentation très enrichissante, et on espère que le travail mené fera des émules. Nous restons à disposition des acteurs intéressés", conclut-elle.

Gabrielle Lantes •

Les CHIFFRES clés du Parc naturel régional de la Sainte-Baume-

Les chiffres clés du Parc Naturel régional de la Sainte-Baume

28 communes du Var et des Bouches-du-Rhône : Auriol, Belgentier, Brignoles, Cuges-les-Pins, Évenos, Garéoult, Gémenos, La Cadière- d'Azur, La Celle, La Roquebrussanne, Le Beauset, Le Castellet, Mazaugues, Méounes-les-Montrieux, Nans-les-Pins, Néoules, Plan-d'Aups-Sainte-Baume, Pourcieux, Pourrières, Riboux, Roquevaire, Rougiers, Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, Saint-Zacharie, Signes, Solliès- Toucas, Tourves, Trets

61 500 habitants

84 200 hectares

80 % d'espaces naturels recouverts de forêts, dont 67 % de forêt privée

Gabrielle Lantes •

Le saviez-vous?

Les fruits et graines de l'arbousier sont particulièrement riches en vitamines, protéines, acides gras et acides aminés. La concentration en vitamine C de l'arbouse est 30 fois supérieure à celle de l'orange. Sa teneur en vitamine E dépasse celle du blé et du maïs. Elle contient, d'autre part, de la vitamine A. C'est aussi un fruit riche en fibre qui possède des propriétés antioxydante, antiseptique, diurétique et laxative. Attention, consommée en trop grande quantité, l'arbouse peut présenter une légère toxicité.

Gabrielle Lantes •

ICI
Votre encart
publicitaire !

Sur le même thème

Var 31/07/2019

Chambres d'agriculture : Al...

Alors que l’Etat prévoirait de réduire les moyens des Chambres d’agriculture au travers d’une baisse de la TAFNB, l’Assemblée permanente des Chambres d’agricultur...
Vaucluse 23/11/2023

Millévin

Avignon, kilomètre zéro de...

Avec une organisation légèrement modifiée, la 16e édition de Millévin a su, une nouvelle fois, attirer les foules pour la présentation du vin primeur. Profitant d...
Aude, Bouches-du-Rhône, Gard, Hérault, Pyrénées-Orientales, Var, Vaucluse 05/05/2023

GROUPE ICV 

Recréer les occasions de co...

Comment "ré-enchanter le vin" ? L'accroche peut prêter à sourire, mais vu l'épée de Damoclès qui pèse sur les entreprises viticoles, pas question de baisser les b...

Annonces légales

Publiez facilement vos annonces légales dans toute la France.

Grâce à notre réseau de journaux partenaires.

Attestation immédiate, service 24h/24, 7 jours/7

Derniers tweets

10/05/2023
@EPVarois fait le point sur les tendances et enjeux du marché foncier agricole varois avec le nouveau directeur départemental de la #SAFER Paca et le président du comité technique. https://t.co/qAljvKlzlO
https://t.co/qAljvKlzlO
28/04/2023
[A LA #UNE 📰]@AgriProv👇La Coopération Agricole Sud acte sa fusion avec les caves coopératives du 13 et du 83 ! 🍷, #eau 💧Appel à la sobriété, Groupama Méditerranée maintien le cap, un dossier #travaildusol et en📸 cap sur la grenade avec le projet de Frédéric Chabert sur Arles https://t.co/Vf3e5Z07t0
https://t.co/Vf3e5Z07t0
06/06/2023
🗞️Tradition, consommation et vigilance @VigneronsCoop 🍷-💧Extension du réseau hydraulique 'Colline des Costières' @BRLGroupe @Occitanie - 🐴Le festival Prom'Aude - Fusion @_Ctifl et La Tapy #expé - 🌡️Aléas #climat : solutions et prospectives - 📸Guillaume Chirat, maître #pâtes https://t.co/9XDBtwaWsl
https://t.co/9XDBtwaWsl

Abonnez-vous à nos hebdos

Chaque semaine, retrouvez toute l'actualité de votre département, des infos techniques et pratiques pour vous accompagner au quotidien...

Découvrez toutes nos formules

Dernières actualités

Newsletters

Inscrivez-vous GRATUITEMENT à nos newsletters pour ne rien rater de notre actualité !

S'abonner

Gardons le contact

Twitter : suivez toute l'actualité agricole utile du moment, réagissez
Facebook : partagez encore plus de posts sur l'actualité agricole de votre territoire
Instagram : suivez nos bons plans et partagez nos galeries de photos
Linkedin : élargissez votre réseau professionnel
Youtube : vidéos, interviews, DIY...